Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouvrage

Quand la France sera réveillée par un Chinois, le monde tremblera !

 

Publié par yuntao

Aujourd’hui, aucune chose dans le grand communauté chinoise du monde entière est plus important que l’ élection présidentielle de la République de Chine (Taïwan) fondée par Sun Yat-sen depuis le 1er janvier 1912 à Nanjing (une grande ville proche de Shanghai) en Chine. C’est la 5ère fois que l’ élection présidentielle a lieu en manière de suffrage universel direct après la démocratisation taïwanaise (depuis 1996).

Le Président sortant, Ma Ying-jeou, la patron du Kuomintang (KMT) est réélu. KMT est le parti de Sun Yat-sen, considéré comme le Père de la Chine moderne par deux côté du détroit, la République de Chine (Taïwan) et la Chine (république populaire de Chine), les deux sont séparées depuis la fin de la guerre civile chinoise de 1949.

La démocratie Taïwanaise symbolise absolument que les chinois et la culture chinoise peuvent s’adapter à la démocratie. C’est un super exemple dément le PCC qui refuse toujours la démocratie. Donc, c’est une grande soirée démocratique pour tous les chinois. Sur Internet, même weibo (micro-blog chinois sous la surveillance du PCC ), 1,3 milliard spectateurs de la Chine continentale suivent cette fête démocratique interprêtée par 23 millions d’acteurs taïwanais.

Voici mes commentaires sur Weibo, applaudits par mes followers :

Peu importe qui rate, c’est le Taïwan qui gagne ; peu importe qui gagne, c’est le PCC qui rate.

La valeur la plus grande de la démocratie taïwanaise consiste à un fait que le Taïwan est une parte de la Chine.

Si la démocratie taïwanaise n’appartenait qu’ à « la République Taïwanaise », ce ne serait que la gloire de 20 millions de gens, par contre si l’on le regarde comme une grande naissance de la démocratisation chinoise, cela favorisera tout les citoyens de la planête.


Alors que les chinois disent: Taïwan et le continent sont tous une part de la grande Chine, et que les chinois continentaux veulent que la République de Chine retourne en Chine et prenne le pauvoir totale de la Chine, c’est ridicule, peut-être innocent que le monde et le figaro, les 1er et 2ème journal français dont les reportages sur cette élection, se trouvent aucune mot « la République de Chine ». Voici les liens de deux reportages : 

 

Le monde : Élection présidentielle à Taïwan : le président sortant revendique la victoire
Le figaro : Taiwan : le président «ami de la Chine» réélu

Bien sûr, je suis d’accord d’utiliser le mot « Taïwan » comme moi-même, parce que c’est beaucoup facile pour les lectures français, mais, au moins il faut une petite explication sur la République de Chine (Taïwan), parce que la nomination officielle de Ma Ying-jeou est « Le Président de la République de Chine ». La démocratie de la République de Chine sera fatalement l’amorce de celle de la grande Chine, je me demande si les deux journaux ont peur de la démocratisation chinoise, en tout cas, ce n’est pas sérieux pour un grand joural français. Heureusement, on a libération, qui a fait une bonne présentation sur les deux. Voici le lien :

 

Taïwan : le président pro-Pékin réélu

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article