Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouvrage

Quand la France sera réveillée par un Chinois, le monde tremblera !

 

Publié par yuntao

  111127salon  

Le 27 dimanche, au cas de la visite d'Hollande au salon d'éducation, Yun Tao, journaliste/observateur lui pose deux questions sur l'enseignement supérieur français.

 

 

111127salon enfants

Yun : Selon le Classement académique des universités mondiales par l'université Jiao Tong de Shanghai, en 2007 il y a 4 universités françaises dans le top 100, mais du 2008 au 2011, il y a toujours 3 universités françaises dans le top 100. Ce classement est peut-être injuste pour les universités françaises, mais c’est quand même une alerte pour la France, est-ce que vous pensez que c’est normal ? Si vous êtes le président françaisqu’est-ce que vous voulez faire pour retablir la compétitivité internationale de l’enseignement supérieur français?

Hollande : D’abord, sur les classements, ils n’ont pas toujours les tickets qui correspondent véritablement à une hiérarchie. Et plus, peut-être les grandes écoles, ce n’est pas l’obligation pour la présente de ces établissements dans le classement. En fait, nous avons un double défi à rèlever : le 1er est de faire nos universités et nos grandes écoles participer au travail de recherche plus intense. Ensuite, des grandes écoles,aussi des universités les meilleurs mondiales doivent avoir une autorité internationale.

 

111127conference

 

Yun : Si vous êtes le président français, voulez-vous augmenter les frais scolaires des étudiants étrangers ? Vont-ils payer beaucoup plus que leurs camarades français ?

Hollande : l’acceuille des étudiants étrangers pour ce qui veut conserver est une chance. Les jeunes qui viennent se former en Français pourront peut-être demain deployer cet enseignement dans leur propre pays ou rester dans le nôtre. En tout cas, pratiquer le Français, il faut mettre en courage. Or, ces derniers mois, la menace est exactement sérieuse pour les contrats des étudiants étrangers de toutes les nationalité. Il faudrait que les universités deviennent plus dynamiques.

 

 

 

 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article