Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouvrage

Quand la France sera réveillée par un Chinois, le monde tremblera !

 

Publié par yuntao

C’est la première fois que je participe à la conférence de presse de MoDem ayant la réputation « Centre ». J’ai toujours envie de découvrire son secret. Le 13 décembre, Yann Wehrling, le porte-parole du parti me dévoile parfaitement cette énigme.

 yann wehrling


- Croyez-vous que de Villepin va gagner les 500 signatures?

- C’est toujours la grande inconnue, entre le nombre de candidats qui s’annoncent et le nombre de candidts qui ont les 500 signatures. Il y a toujours une petite différence avec certains qui disent que  finalement ils ont réfléchi et qui renonçaient, pas parce qu’ils n’ont pas les 500 signatures, mais parce que.. bon voilà… donc, on verra, c’est un moment de vériter 500 signatures.

 

- J’ai vu l’ émission sur la télé la dernière semaine, Monsieur Bayrou a beaucoup parlé de la Chine, selon vous, la Chine est une menace ou une chance pour l’économie française ?

 

- Ce n’est pas pour l’ économie française qu’il faut parler, c’est ce qu’aujourd’hui la Chine est un pays qui est un partenaire honnête fiable pour l’ensemble de la communauté internationale,pour l’europe, pour la France, pour les Etats-Unis…, etc. Et il y a des discussions en cours qu’il ne faut pas ignorer, il y a des débats en cours sur le jeu dans lequel il faut qu’on avance tous ensemble. Un jeu, on utilise en europe l’expression du marché libre et non faussé. C’est souvent décrier d’ailleurs par une partie des forces politiques françaises qui disent « On est contre le marché libre et non faussé ». Ce dont le monde a besion en terme de commerce international, c’est de règles, de commerce libre et non faussé. Si l’europe appliquait correctement à ce qu’elle dit elle-même, on aurait au sein de l’union européenne aussi un marché libre et non faussé. Or il est faussé, c’est ça, le problème. C’est que l’on a pas suffisamment mis en place des règles qui font que des économies entre elles au niveau même de l’UE appliquent à leurs industries, à leurs entreprises les même règles environnementales, sociales qui font que les prix ne sont pas les même et c’est la même chose à l’ échelle internationale en certains manières. C'est-à-dire que avoir un commerce « équitable » à l’ échelle internationale, c’est d’avoir la capacité de se dire qu’un produit qui est fait dans tel région du monde et qui est vendu chez nous se voit appliquer les mêmes règles que les produits qui sont de même nature et qui ont faits chez nous. C’est le débat qui existe aujourd’hui avec l’Inde, pas seulement la Chine, avec d’autre pays émergents qui produisent selon des règles qui ne sont pas les mêmes que les nôtres ici. Donc c’est compliqué, néanmoins ça fait le débat permanent qui existe aussi au niveau de l’UE vis-à-vis de la Chine, ce n’est pas que la France, tout le monde dit la même chose et en même temps. Il ne faut pas être totalement hypocrite et considérer qu’à quel point tout le monde en France consomme des produits chinois, c’est partout présent autour de nous, donc à la fois nous décuions et nous consommons. Donc, c’est un débat complexe sur la question des relations avec la chine sans parler bien evidement d’un autre débat permanent chez nous qui est la question de la démocratie et la question des droits de l’homme. C’est jamais mis de côté mais toujous cette question revient. Donc c’est un débat là aussi qu’il ne faut pas se priver d’avoir regulièrement avec la Chine et pas seulement la Chine et d’autres pays avec lesquels on doit discuter de tout cela.

 

Je ne suis pas un novice de la politique, mais en face de cette réponse, je n’ai aucune riposte que « parfait », parce que tout ce qu’il a dit est la vérité, la vérité complète. Ce n’est pas telle réponse qui renforce la parole électorale en choisissant la vérité partielle. Cette scène est si familière qu’il me semble entrer dans l’histoire chinoise. Tout à coup, un mot chinois saute aux yeux, c’est « Zhong Yong », le grand symbole de la philosophie politique chinoise, même Confucius considère que c’est rare qu’il y a quelqu’un qui peut atteindre cet état. Le sens de « Zhong Yong » d’aujourd’hui signifie : un moyen de savoir-vivre, il s’agit d’équilibrer toutes les relations autour de soi, autrement dit, anti-extrème. Mais, ce n’est que sa forme, les gens le comprennent parce que c’est plus facile.

 

Par exemple, on voit la réponse de Wehrling, par rapport aux autres partis qui doivent toujours les fautes à côté de la Chine avec l’expression directe, Wehrling indique d’abord le même problème au sein de l’UE, puis à l’ échelle internationale, cela nous donne une impression que la discussion franco-chinoise n’est qu’une petite partie de celle du monde entier, alors elle devient moins polémique. Puis il transforme les deux interlocuteurs en deux groupes : d’un côté, la France devient l’UE et les pays développés, d’autre côté, la Chine devient les pays émergents. Quelle malin ! Il console la regarde hostile de la Chine en évitant que la France devienne la première cible que la Chine attaquerait. On a déjà vu l’affaire en 2008, la France était la seule victime parmi tous les pays dont le chef d’Etat rencontre Dalai Lama. Si MoDem avait été au pouvoir, cela aurait été l’autre cas.

 

Cependant, tout ce que je dis au-dessus est la forme de « Zhong Yong » qui nous semble plutôt une stratégie de la communication. Aujoud’hui, on ignore le fond de cette philosophie, c’est la honnêteté qui est la première qualité fondamentale de la politique et d’un politicien, les citoyens ne votent pas pour ceux qui ont les belles promesses, mais pour ceux qui ont la vraie honnêteté. Sinon, l’abstention sera le gagneur. On a vu les élections locales, n’est-ce pas ? L’honnêteté signifie de dire toutes les vérités sans cacher les choses qui seront peut-être defavorable aux voix.  « Zhong Yong » est donc une valeur de regarder et traiter naturellement les affaires avec l’honnêteté. Mais « Zhong Yong » a aussi les inconvénients naturels, c’est la indétermination et la faiblesse qui semblent souvent cacher des opinions explicites pour faire plaisir aux auditeurs. Par exemple, il semble que la réponse de Wehrling est plutôt une explication qu’une position.

 

Je ne sais pas si Monsieur Wehrling connait ce mot, mais il l’exprime parfaitement. Peut-être on peut considérer l’intelligence sans frontières, parce que nous sommes tous l’homme.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article