Avec la participation des universités, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a réalisé pour la première fois une enquête nationale sur l'insertion professionnelle de leurs diplômés. Les indicateurs d'insertion ont été élaborés en collaboration avec la Conférence des Présidents d'université, le CEREQ (Centre d'études et de recherches sur les qualifications) et le délégué interministériel à l'orientation. Ils ont pour objectif d'évaluer la situation professionnelle des étudiants 30 mois après avoir obtenu leur diplôme. L'enquête a porté sur les diplômés de master de 2007, elle a été réalisée entre décembre 2009 et juillet 2010.

Les résultats de l'enquête donnent les taux d'insertion par université, par grand domaine (4 grands domaines : Droit-Economie-Gestion, Lettres-Langues et Arts, Sciences humaines et sociales, et Sciences, Technologies et Santé) et par discipline.


http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24447/taux-d-insertion-professionnelle-des-etudiants-par-universite-et-discipline.html

 

 Le pourcentage de diplômés ayant un emploi a été diffusé au public pour la 1ère fois en France le dernier mois.  Mais la Chine le fait depuis plus de 10 ans. Et puis, ce pourcentage est un des facteurs pour l’avancement du président de l’université et des dirigeants locaux du PCC.

 

Je ne suis pas pour le capitalisme, mais comme l'a dit Emain « faire un BAC + 5 pour être vendeur dans un supermarché ou un commerce, c'est 5 ans de SMIC ( + de 50 k€ avec les intérêts composés) foutu en l'air. Sans compter le cout pour la collectivité. », doit-on réfléchir sur le rôle de l’université ?

 Est-ce que c'est possible d'annoncer régulièrement au public le pourcentage de diplômés BAC 3/5 ayant un emploi au bout de 3/6/12moins pour tous les université? Il y a 3 raisons: 1. Les jeunes peuvent choisir l’université qui leur aident facilement à trouver un emploi. 2. Accrocher les résultats de ce pourcentage et un partie du budget d’État et des bonus des profs, pour les encourager à reformer les cours plus pragmatiques? 3. L'université n'est pas seulement responsable pour apprendre aux jeunes, mais aussi pour les aider à trouver un emploi.

agri-info-intox m’a répondu « oui excellente idée. Cela revient à noter les universités en fonction de leur rôle économique et de leur utilité sociale. J'attends les réactions du personnel des université.».

 

Retour à l'accueil