Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouvrage

Quand la France sera réveillée par un Chinois, le monde tremblera !

 

Publié par yuntao

Aujourd’hui, après la conférence de presse du PS, par hasard, je passe le tribunal de commerce de Paris, et vois la manifestation des salariés de Seafrance. Tous les grands médias français sont là.
Pour moi, c’est un sujet nouveau, mais il me rappelle les années 90 en Chine où se trouvait le même cas en raison de la réforme des entreprises de l’Etat. Alors, je faist une petite recherche sur cette affaire qui m’inspire les question suivantes : 
« La SNCF pourrait reprendre jusqu'à 500 salariés et s'est engagée à verser 36 millions d'euros d'indemnités à ceux qui partiront. C'est avec cet argent (60 000 euros par personne) que les porteurs du projet de Scop espèrent financer leur projet. »
---- Jean-Christophe Féraud, chef du service économie de «Libération»:
 
1. 60milles euros est bien un commencement d'être un propriétaire d'une petite boutique/restaurant. Les clandestins chinois arrivaient en France avec les dettes de 20milles euros, 10 années après, ils gagnent 60milles euro/an, et reprennent Paris. Je ne comprend pas pourquoi les français peuvent accepter cette vérité mais refuser de défendre notre propre Paris en manière de se réveiller ?
2. Il y a 20ans en chine, on avait le même cas, à l’inverse de la France, beaucoup de chômeurs chinois deviennent patron et riche avec les petits sommet de l'indemnité. Bien sûr, l'Etat leur donnent beaucoup de politiques en faveur de leur nouvelle carrière et les soutiens du cours gratuites et financiers. Qu’est-ce que l’Etat français fera pour les pauvres chômeurs ?
3. A croire qu'au XIXème siècle l’esprit entrepreneurial existait, mais plus dans notre société individualiste et protectionniste d’aujourd’hui. C’est vrai que l’on dit :
- la chine est un pays capitaliste dirigé par les communistes, mais la France est un pays communiste dirigé par les capitalistes ?
 
Bref, c'est facile de s'attaquer les autres en evitant de trouver une solution. au cas de la crise, les français, chaque français doit reconnaitre sa réponsabilité pour lui-même et pour la France, même si c'est dur d'accepter la vérité et de changer le modèle de la croissance, Donc, la question n'est pas de licenciement, mais la possibilité de trouver des nouveaux emplois. ça, c'est la croissance. Mais, où se trouve les vrais programmes sauf les critiques langagières ?

 

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article