Publié par yuntao

C’est une vérité que le modèle de la démocratie américaine est beaucoup plus connu que le modèle français, beaucoup plus accepté par les réformistes et les démocrates chinois. Parce que la majorité d’entre eux sont venus d’Amérique. Et puis, c’est rare que les étudiants chinois apprennent la démocratie en France. De plus, c’est la démocratie française qui fait souvent mauvaise impression en Chine : la révolution de 1789 par rapport à la construction des Etats-Unis, par rapport à la Glorieuse Révolution d’Angleterre ; un pays de grève ; la défaite de l’Etat-providence,etc. Cependant selon moi, le modèle français s’adaptera mieux en Chine plutôt que le modèle américain pour les raisons qualitatives, historiques, culturelles, etc. Il convient de montre simplement quelques exemples de régime aux mesures pratiques :

 

D’abord le régime fédéral : la « Charte 08 »( http://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_08) rédigée par Liu Xiaobo, le lauréat de prix Nobel de la paix en 2010 (http://fr.wikipedia.org/wiki/Liu_Xiaobo), prône le régime fédéral comme les Etats-Unis. Ce qui serait incroyable pour la Chine, un pays unitaire depuis plus de 2000 ans. Ce n’est pas le même cas que les Etats-Unis qui est un pays issue d’un contrat fédéral, c’est l’histoire américaine, non pas l’histoire et la civilisation chinoises. Si les chinois veulent la décentralisation à l’aide du régime fédéral, l’expérience française est là malgré ses inconvénients. On prévoit aussi qu’au début de la démocratie chinoise, les puissances locales manipuleront les élections et  contrôleront les pouvoirs publics locaux, c’est le cas de Taïwan (République de Chine). Cependant, le système de préfecture française est là, il surveille les autorités locales et garantit les lois et le droit de l’homme, à vrai dire ce système français est compatible avec le système traditionnel chinois qui est presque le même fonctionnement. Liu et ses camarades venus de l’Américain n’ont pas assez de connaissance sur la France, mais ils sont reconnu. Donc, leurs propostions sont populaires malgré les fautes.

 

Ensuite la pensée politique conservatrice (droite) et social-démocratie (gauche) : En Chine, la majorité des démocrates chinois sont conservateurs comme les républicains américains, elle soutient la démocratie américaine mais contre les politiques d’Obama. Sauf les nationalistes communistes ou « la nouvelle gauche » soutenus par PCC( Parti Communiste Chinois), la vraie force de gauche est très très faible. Cette situation est issue d’un fait que les conservateurs Anglo-Saxon comme Reagan et Thatcher qui ont joué un rôle important contre la dictature communiste. C’est un grand déséquilibre politique entre la gauche et la droite, qui détruira la démocratie chinoise, surtout pendant la démocratisation où le peuple chinois doit avoir le choix. Cependant la gauche français est là. Même si la gauche française est loin du modèle social-démocratie, la France y arrivera, parce que la social-démocratie est l’avenir de la gauche. Si l’on constate la situation en Chine : le capitalisme sauvage est beaucoup plus fort que les pays occidentaux alors que le système social et éducatif sont très faibles, voire nulle. Le peuple chinois a vraiment besoin de la gauche social-démocratie. Si l’on a peur d’un Etat-providence, les réformes françaises sont là comme la réforme de la sécurité social, même les leçons françaises. Cependant, peu de personnage prônent la social-démocratie ou les expériences françaises aux chinois. Mais, on peut trouver l’esprit de la social-démocratie dans la pensée politique traditionnelle chinoise composée de certaines écoles : Confucianisme et son adversaire Moïsme, par exemple.

 

Et puis le régime semi-présidentiel : il marche bien à Taïwan (République de Chine), il a été créé il y a cent ans. C’est un super héritage. Malgré des différences par rapport à la France, la Chine peut aussi apprendre l’expérience française qui a tant d’avantages. Le présidentialisme amécricain ne s’adapte pas à la Chine. Cependant, les chinois sont attirés par « une grande Amérique » en oubliant leur histoire et la France.

 

Enfin, plus exactement, le financement de la vie politique : le système français essaye de séparer l’argent et la politique, un système complètement différent par rapport aux Etats-Unis où les américains le tiennent sous nom de la « liberté d’expression ». Mais je ne suis pas d’accord, en fait une tendance de contrôler strictement le financement des élections avance toujours aux Etats-Unis. Cependant, les chinois ne le connaissent pas, c’est moi qui est peut-être le premier chinois qui a présenté ce système français aux chinois. Selon la tradition politique chinoise, la séparation de l’argent/commerce(en chinois : zhengshangfenli  政商分离) est la politique est une règle fondamentale (constitutionnelle) depuis presque 2000 ans. Encore l’égalité du temps de parole, je suis le premier chinois qui l’a présenté à eux. (http://www.yuntao.fr/pages/Medias_et_Think_Tanks_Chinois-6117115.html)

 

Bref, la Chine comme la France, est un pays origine ayant une histoire très long. Le régime ne peut pas se détacher de son histoire et de sa civilisation.

 

Commenter cet article