Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouvrage

Quand la France sera réveillée par un Chinois, le monde tremblera !

 

Publié par yuntao

Le 13 févier 1963, Charles de Gaulle a expliqué à Alain Peyrefitte :

« Bien sûr, nous ne sommes plus le gros animal, nous ne possédons plus la puissance de jadis. Il y a les fusées, mais il y a aussi les idées. La magistrature de la France est morale. En Afrique, en Asie, en Amérique du Sud, notre pays est le symbole de l’égalité des races, des Droits de lhomme et de la dignité des nations. [...]

Notre pays se distingue des autres en ce que sa vocation est plus désintéressée et plus universelle que celle d’aucun autre. La France, chaque fois qu’elle est elle-même, est humaine et universelle. La vocation de la France, c’est d’œuvrer pour l’intérêt général. [...] Alors que les autres pays, quand ils se développent, essaient de soumettre les autres à leurs intérêts, la France, quand elle arrive à développer son influence, le fait pour l’intérêt de tous. [...] La France est la lumière du monde, son génie est d’éclairer l’univers. [1]»

La diplomatie est l’engagement de la civilisation d’une nation au système de la Civilisation globale. Chaque nation joue son rôle qui s’adapte aux caractères de sa civilisation et à sa force dans le monde.

La France est un guide spirituel de la société humaine, car la civilisation française est la seule civilisation universelle en Occident.

Cette singularité française est politiquement déclarée dans la Déclaration des Droits de lhomme et du Citoyen de 1789.  La Liberté, l’Égalité et la fraternité ne sont pas seulement qu’une devise française, mais aussi un idéal pour toutes les nations. La France est le modèle idéal pour tous.

La première mission de la diplomatie française consiste à poursuivre la réussite : Celle de la nation et Celle de chaque Français. La France optimiste est l’espoir de la société humaine. Les Français heureux sont le rêve des hommes. Tous les Français devraient gagner plus et vivre mieux dans la vie quotidienne.

Elle est ensuite moralement exprimée par Thomas Jefferson : Chaque homme a deux patries : « la sienne et la France ». Grâce aux Lumières, la France devient la patrie spirituelle de tous les hommes. Toutes les attaques contre la civilisation française sont une menace pour l’humanité.

La deuxième mission de la diplomatie française consiste à défendre et faire progresser sa civilisation.

Elle est aussi littérairement criée par Victor Hugo : « La fonction de Paris, c’est la dispersion de l’idée ». La France est la Patrie des pensées, le moteur de chaque « Renaissance ». Aujourd’hui, toutes les civilisations se croisent dans la mondialisation. La « Nouvelle Renaissance » n’est pas seulement la diffusion des idées homogènes, mais aussi la convergence des idées différentes.

La troisième mission de la diplomatie française consiste à favoriser cette « Nouvelle Renaissance ».

Elle est enfin pratiquement définie par Charles de Gaulle : « Notre rôle dans le monde est d’encourager les nations à être fières d’elles-mêmes, à affirmer de plus en plus nettement leur personnalité propre, tout en respectant celle des autres. C’est notre vocation. C’est notre devoir. [2]»  

Dans le monde troublé par les puissances politiques, économiques et religieuses, la mission réelle de la diplomatie française consiste à harmoniser la société humaine.

Nous, les Français, sommes tous les diplomates de la République, la référence du modèle français et le missionnaire de la civilisation, car nous devrions tous être l’idéal de l’Homme.

 

[1] Alain Peyrefitte, C’était de Gaulle I, Fayard, 1994, pp. 283-284

[2] Alain Peyrefitte, C’était de Gaulle I, Fayard, 1994, p. 286

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article