Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ouvrage

Quand la France sera réveillée par un Chinois, le monde tremblera !

 

Publié par yuntao

Les Chinois aiment bien chanter les chansons dont le sujet et la parole inspirés de la religion. « Prier devant le Bouddha »求佛 (en pinyin : qiú fó) est une des chansons les plus populaires en Chine. Elle raconte une histoire d’amour :

Une fille est tombée amoureuse d’un garçon. Elle prie devant le Bouddha pour revoir encore une fois son amant. Le Bouddha lui demande mille ans de méditation. Elle le fait et réalise son rêve. Mais elle refuse de dépenser encore mille ans de méditation pour vivre ensemble avec lui. Le Bouddha lui dit : « C’est bien, ce garçon n’a pas besoin de mille ans de méditation pour t’attendre. Car il a déjà dépensé deux milles ans pour te revoir. »

La parole de chanson emprunte plusieurs conceptions du bouddhisme comme la transmigration, du taoïsme comme le pont entre les vivants et les morts, du christianisme comme le paradis et les folklores européens comme le loup-garou. Toutes les religions doivent servir la grandeur de l’amour humain, car les Chinois croient que l’amour est la première conscience de l’humanité.

我命不由天(Mon destin n'est pas décidé par le Ciel), une chanson d'un film d'animation fantastique chinois : Ne Zha (哪吒之魔童降世, 2019).  Dans la conscience chinoise, c'est l'homme lui-même qui décide de son propre destin et non le Ciel ou n'importe quel Dieu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article